Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Estelle Motte

La norme de certification des avis sur internet de l'afnor devrait être publiée en juin, toutefois, une réunion ayant eu lieu le 8 avril, a mis en avant des éléments phares du projet.

Lundi 8 avril a réuni les 50 acteurs (la CNIL, la DGCCRF, Trip Advisor, Voyages sncf...) impliqués dans ce projet de norme AFNOR, cependant certaines questions ont été soulevées.

Retour vers un sujet déjà abordé.

L'avancée de la norme AFNOR

Revenons sur le but de cette norme; fiabiliser la collecte et le traitement des avis afin que les internautes puissent bénéficier d'avis fiables et donc être rassurés.

Le problème étant qu'il est très difficile de vérifier les avis à cause de la non obligation de preuve de séjour; si on ne contrôle pas le fait qu'une personne a réellement diné dans un restaurant/ pris une chambre dans un hôtel; son avis n'est pas valable.

Il faut donc pouvoir prouver son avis grâce à une facture ou autre "preuve de séjour", mais encore une fois, si un gérant fait lui même plusieurs réservations dans son propre hôtel, cela peut très bien engendrer une bonne réputation à son hôtel alors que finalement toutes preuves seraient falsifiées.

L'avancée de la norme AFNOR

Plusieurs solutions :

- Le refus de certifier un site qui fonctionne par algorithme afin d'établir la traçabilité de ses avis.

- Les sites d'avis devront créer un pictogramme permettant de déterminer les avis qui auraient été accompagnés d'une facture ou autre preuve de séjour.

- Tous les sites pourront s'auto-déclarer conforme à la norme AFNOR, seulement ici encore, seule une enquête de la DGCCRF (Direction Générale de la Consommation et Répression des Fraudes) pourra identifier si cette déclaration est plausible.

- Un organisme certificateur pourrait se mettre en place dans les prochaines réunions qui auront lieu concernant cette norme, et, par l'intermédiaire d'un référentiel de certification, cet organisme pourra alors attester de l'authenticité d'un site grâce au tampon de la norme NF.

Comme pour toute norme, le processus de mise en place est long et fastidieux puisque l'on veut l'inscrire dans la durée. Petit bémol, la certification de tous les avis internautes sera difficile, d'autant plus qu'à la vue des solutions proposées l'amalgame entre les auto-déclarations et la norme NF des organismes certificateurs est faisable.

Nomao surveille attentive le développement de ce dossier.

En savoir plus? Retrouvez le communiqué de presse de l'UMIH (Union des Métiers et des industries de l'Hôtellerie).

Commenter cet article